Accéder au contenu principal

Articles

10 QUESTIONS A JULIEN BOUCHER DE RONIN MARTIAL ART PRODUCTION

Bonjour les passionnés ! Aujourd'hui j'ai le plaisir de vous présenter un pratiquant qui vie et partage à 200% sa passion des arts martiaux ! Si je vous dit : Musée CDRAM Ronin Martial Production Vous me répondez ? Oui il s'agit bien de Julien Boucher qui c'est généreusement prêté à l'exercice des 10 QUESTIONS de Planète Karaté ! Je vous invite dès maintenant à découvrir plus intimement ce pratiquant incontournable des réseaux sociaux et à retrouver son actualité en fin d'article. Question 1 Comment es-tu arrivé au karaté ? Alors, mon art n'est pas totalement du Karate car nous travaillons les clés, les projections, le sabre, le combat au sol, le Chi Kung, etc... Mais à une influence Karate puisque nous travaillons les percussions, blocages, les Kata etc... que l'on retrouve en Karate Do. Mon art se nomme le Bugei Kokoro Ryu et il fut fondé par mon père. Je suis arrivé aux arts martiaux (et donc dans cette école) tout petit grâce à lui. Comme je disais
Articles récents

LES 4 ESPRITS FONDAMENTAUX DU KARATE !

LES 4 ESPRITS FONDAMENTAUX DU KARATE ! En karaté, tout commence dans l'esprit. Si votre état d'esprit est troublé, vous passez généralement un mauvais moment. Le karaté ne fait pas exception. L'art du karaté implique de nombreux états d'esprit. Aujourd'hui, je voudrais en partager 4 primordiaux avec vous: Shoshin, Mushin, Fudoshin et Zanshin. # 1: Shoshin (l'esprit du débutant) Quand on visite un nouveau dojo, nous devrions mettre une ceinture blanche. Pourquoi ? Pour exprimer Shoshin. Shoshin est le japonais pour  "l'esprit des débutants". C'est l'attitude d'ouverture d'esprit d'être prêt à apprendre; sans idées préconçues, jugement ou parti pris. Shoshin est essentiel pour le karaté, car votre esprit est comme un parachute - cela ne fonctionne pas s'il est fermé. La partie difficile est de maintenir Shoshin à mesure que vous progressez dans votre pratique. Certaines personnes pensent qu'elles «savent tout» lorsqu'e

Le mot du maître Mabuni Kenwa

 ′′ La pratique des katas provoque le rejet de ceux qui ne les comprennent pas. Si les gens n'acquièrent pas de bonnes pratiques, le kata apparaît paresseux et faible, mais si cela devient vital, l'esprit du pratiquant commence à bouger et transmet les remerciements du kata tout au long d'une bonne exécution. Du point de vue technique, le kata constitue l'arsenal des ressources dont le karaté est composé. Le karatéka n'utilise pas d'armes donc il doit s'en faire des membres de son corps. Les différentes façons d'utilisation sont préfigurées dans les Kata. La pratique intense et profonde conduit le karatéka à explorer ses propres possibilités et facilite la possibilité de les perfectionner au plus haut point. Certains pratiquent juste le kumite et ne font jamais de kata. Certains prétendent aussi avoir inventé de nouvelles techniques. Mais celui qui enquête vraiment sur la technique et ses variantes fini par comprendre qu'ils étaient déjà présents dan

LES 3 K POUR UNE PRATIQUE ÉQUILIBRÉE

Bonjour à tous et merci de suivre Planète Karate. Pour mon tout premier article, j'aimerais vous parler des trois éléments de base à travailler pour un karaté équilibré : Kihon (techniques de base),  Kata (enchaînement codifié), Kumite (combat, sparring).  Ces trois fondements clés sont également appelés "3 K". De nombreux experts en karaté disent : "Le kumite est l'esprit du karaté et le kata en est l'âme, mais sans votre Kihon ni l'un ni l'autre ne peut exister." Ainsi, je recommande de ne négliger aucun de ces exercices lors de vos entraînements. 1.Kihon (基本) Kihon signifie littéralement « base » et nom est plus qu’explicite. Au karaté, les kihon sont des techniques de défense, d’attaque et de déplacements que l’on répète seul. Le senseï montre un mouvement précis et le fait répéter. Ces techniques sont des attaques aussi bien que des blocages avec contre-attaques. Ils sont composés d’une seule technique ou d’un enchaînement. C’est l’occasion,

10 QUESTIONS A LIONEL FROIDURE

Bonjour à tous ! Aujourd'hui j'ai la chance de pouvoir poser mes "10 questions" à Lionel Froidure. Oui Lionel de www.lionelfroidure.com et si vous suivez bien cet interviews, vous découvrirez quelques surprises sur mon invité du jour, ainsi qu'une infos spéciale en fin d'article. 1 Comment es-tu arrivé au Karaté ? Je suis arrivé sur un tatami avant même mes premiers pas, j’étais dans le ventre de ma maman qui s’entraînait. Mes parents sont tous deux enseignants. Comme Obélix je suis tombé dedans très jeune.  2 Qu'est-ce qui anime ta passion pour le Karaté ? C’est une question qui change avec le temps. Au début, enfant, c’était par imitation, je faisais comme papa et maman. Puis c’était l’attrait de la compétition et pour prouver au monde que l’on existe en remportant des médailles. Puis de partager ces petits savoir-faire avec les autres (début de l’enseignement). Le karaté, les arts martiaux, m’ont donné la vie que j’ai aujourd’hui. Je ne sais pas ce que