Accéder au contenu principal

LES 3 K POUR UNE PRATIQUE ÉQUILIBRÉE

Bonjour à tous et merci de suivre Planète Karate.


Pour mon tout premier article, j'aimerais vous parler des trois éléments de base à travailler pour un karaté équilibré :

  • Kihon (techniques de base), 
  • Kata (enchaînement codifié),
  • Kumite (combat, sparring). 

Ces trois fondements clés sont également appelés "3 K".

De nombreux experts en karaté disent :

"Le kumite est l'esprit du karaté et le kata en est l'âme, mais sans votre Kihon ni l'un ni l'autre ne peut exister."

Ainsi, je recommande de ne négliger aucun de ces exercices lors de vos entraînements.


1.Kihon (基本)

Kihon signifie littéralement « base » et nom est plus qu’explicite. Au karaté, les kihon sont des techniques de défense, d’attaque et de déplacements que l’on répète seul. Le senseï montre un mouvement précis et le fait répéter. Ces techniques sont des attaques aussi bien que des blocages avec contre-attaques. Ils sont composés d’une seule technique ou d’un enchaînement. C’est l’occasion, pour les débutants, d’apprendre les techniques de base. Pour les initiés, d’améliorer leur aptitude à exécuter correctement la technique, et de maîtriser les mouvements et les sensations. Cette étape de l’entraînement prépare le kumite et le kata.


Le type, l’intensité et la complexité du kihon varieront en fonction de l’âge, des capacités, du rang, de l’objectif et de l’expérience de l’élève.


 Le kihon à l’avantage de pouvoir être pratiqué partout par chaque pratiquant. C’est un excellent exercice pour votre travail personnel. Je le comparerai au ciment que vous utilisez pour bâtir votre karaté, sans lui la maison ne tiendra pas, mais seul il ne vous permettra pas de la construire.


 


2.Kata (型)

Un Kata est une séquence de mouvements codifiés, kata signifie "forme". Les katas ont étés développé par d'anciens maîtres comme un moyen de capturer et d'enregistrer les différents systèmes de combat, leur permettant ainsi d'être transmis de génération en génération. Les katas ont également été utilisés comme outil d'entraînement efficace pour s'entraîner à se défendre et à contre-attaquer contre des attaquants imaginaires en utilisant des combinaisons séquentielles multidirectionnelles dans un combat simulé.


Les principes du Kata peuvent non seulement être appliqués dans les arts martiaux, mais aussi dans de nombreux processus que nous effectuons dans la vie de tous les jours lorsque nous apprenons quelque chose de nouveau. Par exemple, lorsque vous apprenez à conduire une voiture, vous devez être conscient du moment où appuyer sur le frein, quand changer de vitesse ou de la distance à laquelle le volant doit être tourné pour déplacer la voiture dans une direction particulière. Cependant, avec une pratique répétitive, vous pouvez passer au « pilote automatique » et coordonner tous ces processus simultanément sans grand effort de réflexion. Néanmoins, que ce soit au volant ou au dojo, vous devez rester pleinement présent à ce que vous faites.

Vous avez peut-être un meilleur exemple pour illustrer mon propos ? Donnez-le-moi dans les commentaires à la fin de cet article, j'ai hâte de le découvrir.

De la même manière, les katas sont utilisés pour aider à apprendre et à mémoriser les mouvements et techniques fondamentaux du karaté. Au fur et à mesure que l'on acquiert de la pratique en karaté, l'habitude de penser et d'agir cette séquence de mouvements devient involontaire.


Les katas ont évolué au fil des ans et par conséquent, certaines techniques diffèrent selon les styles et les écoles. Malgré ces variations, les principes fondamentaux de chaque Kata restent inchangés. Recherchez toujours la technique la plus correcte possible, le contrôle, la concentration, la vitesse, le rythme, l'équilibre, la respiration et le kime lors de l'exécution de tout Kata.


 


3.Kumite (組手)

Le Kumite est le combat conventionnel du karaté. Le kanji kumi (組) signifie « groupe » et le kanji te (手) désigne la main, ce qui implique un entraînement avec un autre pratiquant où les techniques acquises auprès des Kata et des Kihon sont utilisées de manière contrôlée. Cela pourrait être contre quelqu’un de votre propre gabarit, quelqu’un de plus petit ou même plus grand, apprenez ainsi à appliquer vos techniques contre n’importe quel opposant.


L’entraînement au kumite consiste à apprendre des séquences prédéfinies avant de passer au combat libre (jiyu kumite) continu où les participants peuvent utiliser toutes les techniques autorisées à condition qu’elles soient contrôlées. C’est le moment de mettre à profit et de tester ce que vous avez appris, mais gardez à l’esprit que l’important est toujours de progresser, tous les deux, vous n’avez donc pas un adversaire, mais un partenaire.




Conclusion :

J’espère que ces informations vous ont été utiles. Tous les K, Kihon, Kata et Kumite jouent un rôle essentiel dans votre entraînement de karaté n’en négligez aucun. Évidemment cet article est purement théorique, je vous invite vivement à pratiquer, car c’est ainsi que vous progresserez.



Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

10 QUESTIONS A FABRICE MAKOS

Bonjour à tous !  Il s'est prêté au jeu avec honnêteté, apprêtez-vous à tout savoir de Fabrice. Même sa femme, ses enfants et ses élèves vont en apprendre ... bon ok, j’exagère peut-être, mais pour en être certain, je vous invite à lire et découvrir les réponses de Fabrice Makos aux "10 questions" de Planète Karaté.  1. Comment es-tu arrivé au karaté ? Je suis arrivé au karaté à l’âge de 9 ans. J’étais un enfant qu’on qualifiait de mou et peu affirmé. Mon père voulut que je fasse du judo : du coup, pour m’opposer, mais pas trop, j’ai choisi le karaté. Je savais qu’il y avait des frappes et ça me semblait plus fun que le judo. 2. Qu'est-ce qui anime ta passion pour le karaté ? Les moteurs changent avec les années, il y en a sans cesse de nouveaux. Il y a eu et il y a entre autres : l’envie de voir la couleur de sa ceinture changer et évoluer, faire de la compétition en individuelle et en équipe, passer du temps avec des amis, apprendre, enseigner, expérimenter, cherc

LES 4 ESPRITS FONDAMENTAUX DU KARATE !

LES 4 ESPRITS FONDAMENTAUX DU KARATE ! En karaté, tout commence dans l'esprit. Si votre état d'esprit est troublé, vous passez généralement un mauvais moment. Le karaté ne fait pas exception. L'art du karaté implique de nombreux états d'esprit. Aujourd'hui, je voudrais en partager 4 primordiaux avec vous: Shoshin, Mushin, Fudoshin et Zanshin. # 1: Shoshin (l'esprit du débutant) Quand on visite un nouveau dojo, nous devrions mettre une ceinture blanche. Pourquoi ? Pour exprimer Shoshin. Shoshin est le japonais pour  "l'esprit des débutants". C'est l'attitude d'ouverture d'esprit d'être prêt à apprendre; sans idées préconçues, jugement ou parti pris. Shoshin est essentiel pour le karaté, car votre esprit est comme un parachute - cela ne fonctionne pas s'il est fermé. La partie difficile est de maintenir Shoshin à mesure que vous progressez dans votre pratique. Certaines personnes pensent qu'elles «savent tout» lorsqu'e